Pile de livre avec le texte "compétences et outils en bibliographie"

Malgré tous tes efforts, tu n’as pas trouvé le stage de tes rêves et tu dois faire de la bibliographie à la place ? Pas de panique ! La recherche bibliographique est une étape essentielle et extrêmement formatrice. En effet, pour toute étude académique, on passe plus de la moitié de son temps devant du papier, à lire ce que les autres ont pu écrire sur un sujet, ou à rédiger ses propres articles. Un doctorant passe presque 1 an de sa thèse à rechercher ce qui a pu être fait avant lui. La commercialisation d’un nouveau produit passe avant tout par une importante veille de propriété intellectuelle par exemple. Ainsi, les recherches bibliographiques sont donc primordiales !
Mais d’abord, qu’est ce qu’une étude bibliographique ? 

Une étude bibliographique revient à faire le compte-rendu et l’analyse critique d’un ensemble d’articles ou d’ouvrages portant sur un sujet bien défini. Tu vas sélectionner, lire les documents qui te semblent les plus pertinents et les présenter. Il s’agit d’un réel travail d’analyse et de réflexion. 

On te conseille cette courte série de vidéo qui retrace la liste des points méthodologique présenté par l’université Paris-Saclay :

On t’explique pourquoi et comment valoriser cette expérience auprès des professionnels en 6 points clés.

1.  Expert du domaine

Premièrement, si tu as le choix du sujet d’étude et de la problématique, choisis un sujet en accord avec ton projet professionnel. Néanmoins, si tu n’en a pas la possibilité, sache que la recherche bibliographique reste avant tout un travail de fond nécessitant la lecture de nombreuses sources plus variées les unes que les autres. Durant cette recherche, tu vas devoir recouper ton étude avec des articles annexes qui vont te permettre d’appréhender plus facilement le sujet et t’apporter ainsi beaucoup de connaissances théoriques. Ces informations pourront t’être utiles tout le long de ta carrière ! Tu pourras donc facilement capitaliser sur toutes ces notions nouvellement acquises afin de t’armer pour ta future carrière. Ainsi, tu seras expert du domaine que tu as choisi.

2.  Esprit critique et synthèse

Comme dis, précédemment, tu devras chercher l’information à partir de diverses sources et donc établir un lien entre chacune. Une fois avoir pris connaissance de l’ensemble de l’information disponible, tu auras pour objectif de l’organiser, mais aussi de la reformuler de manière concise sans la dénaturer. Attention, toutes les publications ne se valent pas, beaucoup d’études s’avèrent être controversées, et les résultats peuvent parfois être manipulés. Alors, cet effort de lecture critique te permettra de développer grandement ta capacité d’analyse. Néanmoins, fais attention à ne pas tomber dans le copier-coller, l’outil anti-plagiat https://plagly.com te permettra de t’assurer rapidement que tu n’as pas plagié.

3.  Communication

Une fois que tu as fait le tri dans toutes tes recherches, il est maintenant l’heure pour toi de communiquer sur ton travail. Ne t’y trompe pas, peu importe la qualité de ton travail fourni jusque-là, tout va se jouer maintenant. Durant ton stage, tu auras l’occasion de discuter des résultats avec divers interlocuteurs. Ton discours ne sera évidemment pas le même avec ton tuteur, tes professeurs ou si tu l’expliques à ta petite sœur. Voici quelques points clé à toute présentation percutante :

  • Cibler son audience 

Il faut que tu ne perdes pas d’esprit que différents groupes de personnes ont des attentes radicalement opposées quant à ta présentation. C’est pourquoi tu devras recourir à des stratégies de communication adaptées au public cible.

-> Ton tuteur voudra savoir si tes recherches ont abouti aux résultats attendus.

-> Tes professeurs voudront savoir si ton étude pourrait leur apporter des informations complémentaires quant à leurs recherches.

-> Quant aux médias classiques, ils cherchent à connaître l’importance relative de ton étude et si cette dernière apporte des perspectives jusque-là inexplorées.

Selon ton audience, tu devras adapter ton vocabulaire. Le jargon scientifique est rebutant à tout néophyte tandis que son absence pourrait être perçue par tes pairs comme un manque de professionnalisme.

  • Identifier l’objectif

Selon ton sujet de recherche, ta présentation peut avoir un ou plusieurs objectifs. En effet, ton but peut être d’éduquer tes interlocuteurs, de les sensibiliser, de les convaincre, etc. C’est pourquoi il sera très important pour toi de déterminer l’objectif clé de ton discours.

  • Concentrer sa présentation sur l’objectif général

Afin de maintenir l’attention et l’intérêt constant, tu devras te souvenir que ton travail bibliographique fait partie d’un problème bien plus important. Orienter la conversation autour de l’enjeu global permettra à ton audience de saisir toute l’importance de ton étude même s’ils ne comprennent pas forcément tous les détails. Ta présentation en sera d’autant plus impactante et efficace.

Tu trouveras sous ce lien quelques astuces pour t’aider à la prise de parole de public : https://learndigital.withgoogle.com/ateliersnumeriques/course/public-speaking

Et enfin 2 outils indispensable pour faire de jolies présentations Powerpoint : https://slidesgo.com/fr/  et https://www.canva.com/fr_fr/

4. Littératie numérique

Ce stage sera aussi l’occasion pour toi de te familiariser avec de nombreux outils informatiques communément utilisés au travail. Tu apprendras notamment à respecter les droits de propriété intellectuelle mais aussi les règles de citations fondamentales à toutes études bibliographiques.

Afin de t’aider à organiser ton étude, Zotero te propose toute une gamme de services gratuits propre à la gestion de recherche bibliographique (insérer des références dans un document texte, partager ses références…). Ainsi plus besoin de passer des heures à copier des références, Zotero le fait automatiquement pour toi !

Voici un petit tuto pour t’approprier le logiciel : https://educnet.enpc.fr/course/view.php?id=1129

Pour effectuer tes recherches, on te conseille de privilégier les sites comme Pubmed, la Cochrane, ou encore Google Scholar. Mais n’hésite pas à varier les supports en cherchant des thèses (thèses.fr), des brevets (FDA, google patent) ou des essais cliniques (ClinicalTrials.gov, PEDRO) liés à ta problématique.

Retrouve la liste complète des sites à consulter sur le site de la BU  et permet d’accéder à certains articles payants :

https://bibliotheques.univ-grenoble-alpes.fr/collections/collections-numeriques/acces-par-disciplines-210879.kjsp?RH=1549715688310

5. Gestion de projet

Essentielle dans tout domaine, une bonne organisation te permet de réaliser ton travail de manière bien plus efficace. Il est tout à fait naturel de se retrouver noyé d’informations au début du stage. C’est pourquoi tu devras apprendre à organiser ton travail, gérer ton temps et celui des autres, établir des priorités, mais aussi respecter les échéances.

La base d’un bon management de projet repose sur la définition précise des objectifs du projet. Ainsi, tu devras avant même de te lancer dans toutes tes recherches, définir clairement ce que l’on attend de toi. Fixe-toi plusieurs objectifs pour la semaine, chaque lundi matin par exemple, ni trop ambitieux ni trop simples et essaye de les atteindre. Si ce n’est pas le cas, enlève en la semaine suivante, jusqu’à trouver ton rythme de croisière. La clé, c’est de s’adapter.

Pour ce faire, le diagramme de Gantt sera ton meilleur allié. Cet outil te permettra de réaliser un calendrier regroupant les principales tâches et leurs jalons. Tu pourras comparer ton calendrier théorique établi en début de stage avec le calendrier réellement suivi. Ainsi, tu pourras quantifier l’avancée de ton étude semaine après semaine et moduler ta façon de travailler. Cette démarche professionnelle pourra être exposée dans ton rapport et faire bonne impression auprès de tes enseignants et tuteurs.

https://online.officetimeline.com/app/#/new-from-template

En parallèle à cela, n’hésite pas à utiliser avec tes tuteurs l’outil de gestion Trello. Ce dernier te permettra de manière collaborative d’organiser chaque projet sous forme de carte de suivi des tâches.

6. Anglais spécifique

Comme tu as pu le remarquer tout au long de ton cursus, l’écrasante majorité des articles scientifiques sont rédigés en anglais. Leurs lectures vont avant tout te permettre d’enrichir ton vocabulaire avec des termes techniques et d’améliorer ton aisance à l’oral. Il se peut que tes futurs entretiens, que ce soit pour un stage, une formation, ou encore un emploi se déroulent en anglais !

Il se peut cependant que tu rencontres des difficultés à comprendre certains termes. Pour cela, n’hésite pas un te servir du traducteur Mesh Bilingue :

http://mesh.inserm.fr/FrenchMesh/search/index.jsp

Enfin, tu pourras reformuler tes phrases en anglais grâce à cet outil : https://www.grammarly.com

En Bref

En conclusion, voici la liste non exhaustive de compétences à mettre en avant sur ton CV et sur Linkedin, à adapter en fonction de ce qui te semble le plus pertinent et que tu pourras détailler lors d’un entretien, par exemple :

Recherche et traitement de l’information :  

  • Evaluer la pertinence de l’information trouvée, l’ordonner, la hiérarchiser, la synthétiser
  • Elaborer et mettre en oeuvre des stratégies de recherche
  • Choisir les outils et supports adaptés
  • Savoir anticiper et définir son besoin d’informations
  • Etre en veille permanente

Communication : 

  • Savoir utiliser l’information
  • Savoir présenter ses idées
  • S’adapter à des publics différents
  • Gérer le stress
  • S’exprimer en public
  • Préparer différents types de communication et de supports : exposés, mémoires, rapports, diaporamas, flyers, affiches, sites web, blogs, etc.
  • Rédiger clairement et efficacement

Méthodes et organisation : 

  • Gérer son temps, planifier, anticiper
  • Identifier, définir, hiérarchiser les activités à accomplir
  • Savoir réajuster en fonction des aléas
  • Réaliser les actions
  • Poser une problématique et définir des objectifs
  • Auto-évaluer son travail
  • Etablir des priorités

Te voilà maintenant armé pour défendre au mieux ton stage bibliographique lors d’un entretien ! N’hésite pas à nous  suivre les réseaux pour plus de conseils et d’astuces !